La peinture e ce sent, on ne sait pas pourquoi, il n`y a rien dire, chaque amateur, y trouve son plaisir, un plaisir qui va au fil des ans, en augmentant.

Le reste nst que djeunes de soleil, il vous emballe, et puis, cst le contraire avec le temps, on ne reszent plus rien.

Jess ne suit pas la mode, il cpute sol coeur, ce que es rare actuellement, ce sont les peintres comme lui, que sont les vrais tmoins le leur temps. Bravo, Gallego.

Pierre Ramel

VicePresident du Saln dutomme

Pars 1985